AMÉLIORATION D’UN DOBSON EXPLORER SCIENTIFIC 406 MM

Dans cette page je vais pour présenter les différentes améliorations apportées à mon nouvel instrument astronomique le Dobson Explorer Scientific.  Un instrument ayant un très bon rapport qualité prix mais qui demande quelques modifications. 

Avant toute chose voici les caractéristiques de la bête 🙂 

Télescope Dobson 406 mm moderne entièrement en aluminium
  • Miroir secondaire moderne - collimation sans outils et stable pendant le transport
  • Cellule moderne du miroir primaire - le miroir du télescope peut être collimaté à partir du front du télescope et est supporté par un système de flottaison moderne avec des roulements radiaux à billes
  • Grandes molettes d'altitude fournissent un mouvement doux et précis même à fort grossissements
  • Secondary unit and altitude wheels fit into the rocker box and the mirror box includes a cover for transport so that the whole telescope breaks down into only two aluminium cases and the trusses
  • Construction de très haute rigidité
  • Résistant à la rosée grâce à la construction en aluminium: pas de déformation de panneaux stratifiés en raison de l'utilisation exclusive des métaux
  • Poids léger: l'utilisation de l'aluminium réduit de moitié le poids par rapport à une construction en panneaux stratifiés dans cette gamme de prix
  • Deux grands ventilateurs radiaux pour une compensation rapide de la température

 

DOBSON AVANT LA MODIFICATION

DOBSON APRES LA MODIFICATION

 

SPÉCIFICATIONS OPTIQUES
Conception optique Télescope de Newton
Grossissement à 800
Matériau Miroir primaire BK-7
Diamètre du miroir primaire 406 mm
Diamètre du miroir secondaire 88 mm
Diamètre de l'objectif 406 mm
Distance focale 1826 mm
Rapport d'ouverture 4.5
Obstruction (%) 22
Pouvoir de résolution (secondes d'arc) 0.32

BAFFLAGE DU SECONDAIRE 

Il est important de protéger le miroir secondaire des lumières parasites qui peuvent gêner lors de l'observation par exemple en période lunaire. 
Matériels utilisés :
  • Tapis de sol gris ou noir, 
  • ruban adhésif puissant d'extérieur 

La cage du secondaire sans l'habillage

La cage du secondaire avec l'habillage

TRAVAIL EN ATELIER :

Tapis de sol

Pose du ruban adhésif sur la face interne de la cage

Fixation du tapis

PROTECTION DU MIROIR PRIMAIRE  

Dans sa conception d'origine le miroir primaire n'est pas correctement protégé lors du transport où pendant les périodes d’inactivités. 
Matériels utilisés :
  • Bois en triplis pour le support, très bonne résistance à la déformation, épaisseur environ 21 mm suffisant pour fixer le support qui va recevoir le couvercle.  
  • Bois composite pour la réalisation du couvercle. 
  • Vis noires à métaux, 

Barillet avec le miroir primaire non protégé

Miroir primaire entièrement protégé

TRAVAIL EN ATELIER : ATTENTION LORS DE CE TRAVAIL BIEN PROTÉGER LA SURFACE DU MIROIR PRIMAIRE PAR UN CARTON OU FEUTRINE

Triangle de support en 3 plis

Fixation des triangles à travers la "boîte" du barillet

Support en bois composite pour recevoir le couvercle

Peinture noire mat pour éviter les reflets parasites

Barillet terminé le miroir pourra à tous moments être protégé une fois les observations terminées

La plaque d'origine en fer qui sert de couvercle est remplacé par une barre en aluminium entre les deux tourillons

Une étape importante dans la longévité du Dobson

UNE POIGNÉE POUR ORIENTER LE DOBSON 

Le Dobson est équipé de tube serrurier en aluminium trop léger. Lors des mouvements de l'instrument en prenant à la main c'est tubes la collimation (réglage du centrage optique entre les deux miroirs) à tendance à bouger. Je vous propose dans ce cas de faire une poignée qui sera indépendante. Celle-ci sera fixée sur un des tourillons. 
TRAVAIL EN ATELIER : ATTENTION LORS DE CE TRAVAIL BIEN PROTÉGER LA SURFACE DU MIROIR PRIMAIRE PAR UN CARTON OU FEUTRINE LORS DU PERÇAGE DE LA TÔLE EN ALUMINIUM

La poignée en fer (brute de récupération) montée sur un des tourillons

Facile à démonter avec des écrous papillons.

La poignée terminée avec sa peinture noire et un bouchon noir esthétique.

UNE BROUETTE POUR LE TRANSPORT 

Pour faciliter le transport de l'instrument je vous propose la réalisation d'une brouette simple mais très efficace pour ne pas se faire un tour de rein ! 
Matériels utilisés :
  • 2 tubes en fer de 35x20 mm (les poignées) 
  • 2 roues de type tondeuse en caoutchouc 
  • 1 tige filetée 
  • 4 écrous bloqueurs et rondelles 
  • 2 écrous papillons 
  • 2 écrous standards
  • 2 goupilles

Les éléments sont assemblées sur la base du dobson

La brouette prête le transport va être simplifié !

UNE JUPE DE PROTECTION 

La jupe va permettre de protéger les tubes serrurier, le miroir primaire pendant les observations, éviter les reflets parasites et protéger de l'humidité l'ensemble des optiques. 
Matériels utilisés :
  • Tissu noir occultant,
  • fermeture éclair, 
  • ruban scratch autocollant, 
  • rivets

Le dobson sans la jupe

La jupe montée sur le serrurier

TRAVAIL EN ATELIER :

La jupe est fixée avec des scratchs rivetée sur la base de la boîte du primaire

La jupe est assemblée sur le dessus du dobson avec une fermeture éclair

La jupe est tenue par des scratchs sur la cage du secondaire.

AIDE AU POINTAGE UN LASER ET TELRAD

Installation d'un montage pour fixer un laser de pointage à coté du Telrad en remplacement du pointeur rouge d'origine. La protection contrte l'humidité est réalisé par la société StellarWiew de Thierry Ruiz 
Matériels utilisés :
  • Tube en aluminium de récupération
  • Vis de fixation
  • Ancien support d'un viseur 
  • fiche et fils électrique 

Viseur Telrad et laser de pointage

Le montage au complet

Bon bricolage à tous,  Jérôme RUDELLE (Astrojéjé)